Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 21:46

 

 

A vos ciseaux: le fil "phare" du pêle-mêle!

 

J'ai beau faire, peine perdue: la rubrique phare de ce blog m'échappe complètement. Et cela nous réjouit: le fil m'échappe, s'en va, revient sans cesse. La principale nouvelle qu'y cherche les internautes? Les patrons, encore les patrons et toujours les patrons de vêtements religieux et sacerdotaux.

Il y a bien sûr d'autres rubriques, comme l'éducation religieuse et Montessori, la musique, le pêle-mêle et les balades, Marie-Antoinette, la Révolution et le Roi, la Bretagne, les expériences et liens pédagogiques divers.

 

Mais il y a toujours, et encore, et surtout: le fil, les ciseaux, et la coupe.

 

Après les demandes régulières de patron de soutane, soutanelle, rochet, chasuble, chape et que sais-je encore, j'ai donc décidé en ce beau mois de mai, de reprendre le blog en commençant par ce sujet, et en le complètant.

Soutanelle: le blog d'une maman

 

Ou: un peu de couture-amateur, avec un résultat sympathique, partagé par une maman, Veronica Brandt, qui aime l'école à la maison, les costumes historiques et la liturgie.

Elle s'est inspiré de patrons existants et les a adaptés pour ses enfants.

rappel: en anglais, une soutane, ou une soutanelle se dit "cassock" ou parfois "clerical undergarments", undergarment, signifiant "sous-vêtement" et étant entendu au sens strict, la soutane étant sous l'aube et les vêtements liturgiques.


link    

 

 

SOUTANE

 

Article phare. Le top des recherches, et comme l'on approche du 29 juin, traditionnelle date d'ordination, les demandes de recherches sont quotidiennes.

Avec ou sans ses trente-trois boutons, dont un ami missionnaire de Lyon, nous disait quand nous étions jeunes: "Vous comprenez, avant de faire l'idiot, entre la soutane et le pantalon, il y une grande différence. OUi, avant de faire l'idot, il y a les boutons, trente-trois, comme chaque année passée par le hrist sur terre, pour nous sauver, le dernier étant celui de la Passion et de la Croix. Alors voilà. quand on y pense, , ça calme."

 

Bon. Revenons à nos ciseaux.

L'article a déjà été traité dans les chapitres précédents en ce qui concerne les références de patron. (Butterick etc....)

Mais la confection reste parfois difficile pour certaines couturières, prises par le temps. Et le sur-mesure est parfois nécessaire. Alors, pourquoi s'en priver?

J & M Sewing Ltd:

Voici un lien qui permet la confection de soutanes à des prix très corrects et des délais supportables, testé par des religieux qui s'en sont trouvé fort bien. (Les frais de port ne sont pas compris et doivent être demandé avant, mais ils osnt au plus justes; compter de 4 à 8 semaines, et prévenir pour une grande commande groupée).

Je vous laisse juge, et attends votre avis pour celles qui ont testé ou testeront:

http://www.jandmsewing.com/shop/Products/Cassocks

link

J'ai consulté d'autres liens: au moins le double sinon plus à chaque fois... J&M propose aussi des manteaux , avec un discret col de velours noir. franchement, ça ne vaut pas le coup de courir après tissu, patron , et couturière-tailleur à façon.

 

Patrons de

surplis, aube, chasuble, dalmatique et même mitres!

 

Un lien:

http://www.churchlinens.com

 

"Church Linens and Vestments" est le site commercial d'Elizabeth Morgan. 

Les patrons d'aube+amict, de mitres etc pour les véêtements très simples sont à 5$, les plus importants sont à 15 $ , ainsi que des livrets permettant la confection des vêtements. le tout sans les frais de port évidemment.

il y a aussi des livrets concernant la confection d'une bourse (question que l'on m'a posée à plusieurs reprises) .

C'est en anglais, certes, mais la plupart des patrons du commerce aussi. Ce sont lesschémas qui comptent. Et c'est souvent très bien expliqué chez les anglo-saxons.

 

Patrons des vêtements religieux en général,

avec coupe tailleur

 

Grâce à Francine, j'ai découvert un lien merveilleux!

Il existe un forum pour les tailleurs professionnels , qui est d'ailleurs très fermé. Mais pour les vêtements religieux, voici le lien, qui donnent d'étonnants patrons, de soutane, soutane avec camail, de toutes sortes de variantes,y compris pour les rabbins, les orthodoxes et les protestants.

Ce sont des patrons "tailleurs", avec donc un bon petit travail de géométrie, en prenant les mesures exactes (ou standard) de la personne.

Les schémas peuvent tout simplement servir pour des mannequins d'atrium par exemple.

Sont mis en ligne :


 - Der Schneidermeister book: "Die Zuschneidekunst", traité datant de 1936, remarquable par ces patrons de Talar, très clairs.

 

- un chapitre extrait d'un traité complet pour tailleurs:  "clerical Garments", soit 56 pages d'un ouvrage sur le vêtement masculin: "The Modern Tailor, outfitter and clothier vol. II Chapter I Gentlemen's garments  Clerical garments " A.S. BRIGDLAND. Tout y passe, de l'évêque au plus simple choriste. Un régal.

 

NB: si ce lien existe toujours, imprimez-le en aide-mémoire, car le jour où il sera fermé...

Pour le spatrons allemands, les mesures sont bien données en cm. Je n'ai pas encore testécelles du traité anglais, j'ai juste regardé la cohérence des patrons. En tout cas, les coupes ont l'air d'être très belles. 

link

 

 

Autres patrons: un merveilleux petit traité complet

sur les vêtements cléricaux, et bien d'autres trésors...

 

 

Encore en anglais, mais les schémas sont très bien faits.File:GalleryImages12b 00a.jpg File:GalleryImages12b 09.jpg  

 

 

On ne pense pas assez à chercher dans les sites et forums des costumes historiques. En voici un qui consacre un chapitre pour ce traité, mais contien aussi d'autres patrons dans son chapitre sur le vêtement victorien.

Le site: The costumer's Manifesto, de Tara Maginni

link

 


Il faut reconnaître , dans ce monde du prêt-à-porter minimaliste, où le vêtement à tendance à se rapprocher plus du sac à patatates que de l'habit d'un être humain , que regarder ces patrons, avec leur coupe ajusté, où l'on sent l'amour de la "bel ouvrage", on se prend un instant à rêver.

Le shabits religieux sont souvent remarquables. MAis c'est aussi parce qu'ils ont gardé cette "façon", ce sur-mesure, où le coup de ciseaux taille dan sle vif pour l'homme, et n'obéit pas à la règle du commercial et du profit, où l'on compte les ourlets, les poches, les emmmanchures , et où la saison enverra tout au panier.

La finalité du vêtement religieux, c'est le retrait du monde pour rappeler et orienter vers l'éternité.

Il HABILLE, mais dans le détachement.

Quand il est liturgique, il REVÊT, pour sacraliser le vêtement, investissant un symbolique sacrée. Il n'est plus dans la pauvreté, mais dans la grandeur du divin...

Bonsurf.

Et bonne couture.

Promis: cette rubrique continuera, puisqu'elle vit toute seule...

A bientôt, 

 

erminig

 


 

 




 


 



 




Partager cet article
Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 23:08

 

 

Décidément la rubrique "à vos ciseaux" connaît toujours le même succès...

 

Devant la deande de patron pour les soutanes, je rappelle que le patron Butterick a été réédité et que 'on peut facilement le trouver ou le commander au numéro:

 

6844

faites bien attenetion: il existe dans 3 versions au moins, des plus petites aux plus grandes tailles quand vous le commandez.

 

Quant à la cotte (ou surplis d'enfant de choeur), je vais la remettre en ligne en détaillant les cotes, qui sont indiquées en mètre, ce, dans deux jours; 

Soit 0,05 de large pour le col = 5 cm.

Les coutures ne sont pas comprises dans ces patrons. 

 

Il existe un patron de surplis "vintage" de McCalls que vous pouvez aussi trouver sur internet, avec un peu de chance. L'encolure est en rond, le surplis est plissé ou plat, et est à la taille d'enfants de 8-12 ans
 

McCalls 689

 

Il y en a un à vendre sur Etsy en ce moment:

ENFANTS - McCalls 689 du Small surplis de 8-12

 

 

 

Il existait aussi ceci chez simplicity, mais je ne sais pas s'il est suivi :

      Simplicité 8668, costumes, Robes de chœur Taille Medium,

 

Ou bien encore ceci:

 

 

 

 Voici également un patron de surplis / cotte adulte trouvé sur le net:

 

ATTENTION: il est très important de mettre la petite pièce généralement en losange ou en carré sous l'emmanchure, appelée ici "gousset", sans laquelle aucune aisance n'est possible 

 

Tiré du même site, voici un patron de surplis:

 Là encore, ATTENTION: ce vêtement de clerc, et non de laïc, donné lors des ordres mineurs, n'est JAMAIS garni de dentelle sur les bords. 

Il se porte également aux ordres majeurs pour les personns qui assitent à la Messe et ne sont pas le célébrant (ce dernier ayant revêtu bien sûr une aube sous la chasubles).

 

 

 

 

 

et ce petit cliché de Nemo, un ami, lors d'un échange, représentant une messe célébrée par le chanoine De laporte à Notre Dame de Pais. On y observe justement ce type de surplis, sans dentelle, et de très belle ligne.

 

 

 

merci pour votre patience et à bientôt,

 

 

erminig

Partager cet article
Repost0
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 22:48

 

 

Si j'avais su...

 

Les pages d'un blog, c'est un peu jeter une bouteille à la mer, ou laisser un bateau de papier flotter dans un caniveau, ou bien encore un ballon s'envoler dans le ciel.

Sans vraiment savoir ce qu'il adviendra de tout cela.

On sait un peu ce que l'on envoie, mais celui qui le reçoit, ça reste l'inconnu.

 

Et dans tous ces petits papiers, il arrive que l'on puisse tout de même un peu savoir qui vient prendre le temps d'une balade, ou bien encore, quelle page intéresse les passants.

Et bien, je vous le donne dans le mille: qui tient la palme?

"à vos ciseaux" consacré aux vêtements sacerdotaux! Ces pages restent toujours  toujours en tête du top-erminig.

Et comme il semblerait que cela ne soit pas tout à fait fini, grâce à une internaute, qui m'avait gentiment passé son patron, voici une bonne nouvelle: le patron de soutane BUTTERICK n'est plus épuisé.

Alors, pour répondre à vos demandes, pour celles qui veulent s'y mettre, à leurs ciseaux, vous le trouverez en commandant le N°6844, en prenant soin de choisir les tailles; il y a trois versions:

- du 32 au 36 : convient aux grands enfants de choeur et grands adolescents

- 38 à 42: tailles courantes pour les hommes

- 44 et suivantes: là, attention aux mesures, les gabarits étrangers sont très grands.

Je vous laisse donc un lien et, comme les petits enfants, vous aurez... l'image:

link

 

Pour les esprits curieux, voici des liens en langue anglaise mais aux schémas éloquents qui permettent un petit peu de s'y retrouver entre tous les modèles de soutanes , et la signification dans les fonctions et la hiérarchie ecclésiale:

link

Bonne couture!

A bientot,

erminig

 



 



Partager cet article
Repost0
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 22:48

 

Comment confectionner des chasubles pour jeux de Messe?

Puisque le sujet à l'air d'actualité, sans doute à cause des parrains ou marraines en quête de bonnes étrennes, je réouvre le sujet.

Commençons par les détails pratiques:

le patron d'une chasuble miniature

Il suffit de reprendre les patrons donnés dans toutes les autres pages de la rubrique "à vos ciseaux".

Soit vous calculez la longueur d'épaule des enfants et vous adaptez la taille tant pour le modèle romain que le gothique. Ou bien encore mesurer la hauteur de la chasuble et faire une règle de trois pour adapter la taille du carroyage de coupe donnés dans les patrons: tout sera ainsi proportionné.

Si vous voulez préserver la surprise, prenez les mesures soit sur le net, soit dans un catalogue de vente par correspondance (il y a des grilles de mesures par âge, à côté des bons de commande,  ce que toutes les femmes, donc les marraines, savent, mais pas nécessairement tous les parrains!) 

Pour ceux qui ne se sentent pas  l'âme d'une couturière, et qui courent aux derniers moments pour cette idée d'étrennes, j'ai une proposition à vous faire:

Puisque nous essayons de fournir les atriums ou ateliers de catéchèse qui ont besoin d'objets miniatures ou d'ornements, à l'occasion de ce Noël 2011, nous pouvons fort bien nous acquitter de la même tâche, pour ceux qui le désirent. J

Soit vous choisissez la solution d'un kit: les pièces sont coupées, et vous n'avez plus qu'à trouver une couturière avec sa machine dans votre entourage, qui coudra l'ensemble et fixera les galons etc, soit nous vous envoyons l'ensemble, fini. En échange d'un don couvrant les frais de fournitures (tissus, biais et galons) et la façon, cette dernière étant le petit plus qui nous permettra d'aider de nouvelles catéchistes.Tout le monde serait content. Et j'avoue que je serai assez tentée par l'expérience.

Il y a aussi la possibilité de commander le mannequin de bois et les ornements en miniature. Je vous renvoie aux photos de l'album d'erminig sur picasaweb:la manipulation de l'enfant ne nécessite aucun commentaire tant elle est claire. Vous pouvez aussi surfez sur les rubriques "Montessori; enseignement religieux" et regarder les photos.

 

Quelques finitions:

Penser à coudre deux liens à l'intérieur du devant de la chasuble romaine, comme les vraies. De même, un élastique est le bienvenu pour le maintien du manipule. Dans l'exemple de l'ancienne chasuble rose, les deux liens pouvaient être agrafés: cela évitait de faire un noeud qui , à la longue, aurait sans doute abîmé les liens, et facilitait la tâche pour un enfant de 4-5 ans.

Ne pas oublier l'amict et tout le linge d'autel, la bourse, la pale et le corporal.

choix des tissus: des cotons simples aux couleurs liturgiques; des chutes d'ornements réels; du bazin (sorte de chintz damassé souvent fabriqué en Autriche, et travaillé par les couturières africaines. C'est un tissu tr§s facile à travailler, et de très belle tenue).

L'aube: sans tomber dans le "kitchissime", celui qui aiment les modèles à broderie sur tulle peut utiliser des chutes de fins rideaux de fenêtres, de la dentelle blanche pour mantilles, ou bien du tissu à moustiquaire ( pas de tulle synthétique).

Quelques photos de modèles anciens, portés par des enfants:

Je vous laisse un cliché de l'escolinha de l'abbaye de Montserrat; puis deux clichés de qualité moyenne, mais je n'ai pas trouvé mieux, qui représentent Henri Déchelette, jeune garçon décédé en odeur de sainteté, comme Guy de Fontgalland (dont je vais retrouvé les clichés, alors qu'il mime un salut du Saint Sacrement). Ces clichés sont tirés du BPL (Bulletin Paroissial et Liturgique) édité sous la direction de Dom Gaspar Lefebvre, pour l'Apostolat Liturgique. 


Deux autres séries de clichés pour un ensemble romain, confectionné par une amie il y a presque vingt ans, pour son fils; et un autre très ancien avec quelques petits détails, qui nous appartient. Les taches de cire , malgré les nettoyages chez un maître teinturier, sont restées, témoignage d'un usage sérieux et assidu.

atrium-chasublerie 0912

Monserrat, l'"ebospillo" entouré de ses acolytes.

 

note: merci Éléazar. N'ayant pas de notions d'espagnol à part la chanson de Malbrough apprise par hasard à 7 ans, je corrige donc, et renvoie les lecteurs au commentaire. Il s'agit donc de l'obispillo.

atrium-chasublerie 0914  atrium-chasublerie 0915

 

Henri Déchelette , dans sa chambre.

atrium-chasublerie 2150atrium-chasublerie 2151atrium-chasublerie 2152atrium-chasublerie 2156     atrium-chasublerie 2164 collection maison...  

 

atrium-chasublerie 2166 atrium-chasublerie 2169    

atrium-chasublerie 2167

 Les photos de la pale : elle fut réalisée avec grand soin 

atrium-chasublerie 0871 

LA grande question: faut-il laisser les enfants jouer à la messe? Les avis étaient partagés, même dans les années vingt. En fait, les adultes ont toujours été dépassés par la demande des enfants qui jouent spontanément. 
Cependant, il faut être vigilant avec les très jeunes enfants : leur maturité ne leur permet pas de comprendre que leur jeu n'en est qu'un.

La conclusion de l'époque: laisser les enfants, car bien des vocation se sont révélées pendant ces messes enfantines. Et pour les autres, c'est un excellent moyen de mieux connaître la messe.

 

Affaire à suivre... en attendant vos commentaires!

 à bientôt,

erminig 

 


 

 

L

Partager cet article
Repost0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 23:54

 

 

Il y aura bien un jour des photos de "tutos" en ligne, pour la coupe des ornements, mais pour l'instant, une petite pause.

Je crois que , comme pour bien beaucoup de choses , voir un exemple,prendre des idées, ou simplement découvrir, sans nécessairement aimer (certains exemples vont faire hurler des liturgistes chevronnés) , c'est une bonne chose en soi.

 

Glané donc pour vous sur le net quelques vidéos sur le sujet: 

 

La broderie mécanique et les vêtements liturgiques:

 

 

 

 

Dans un même ordre d'idée, cette autre vidéo: je pense que c'est de l'artisanat indien, ou encore philippin, mais n'en sais pas plus.

 

 

 

 

Une inspiration que nous ne voyons pas souvent dans nos régions: des chasubles et ornements confectionnés en lithuanie:

 

 

 

 

Petite vidéo sur les ateliers Slabbinck et leur collection, mondialement connus pour leur production de vêtements liturgiques brodés et tissés:

 

 

 

 

La conception de chasubles et autres objets par le Père Vincent Crosby, en Amérique du Nord:

 

 

 

 

 

Et une pause liturgique: les vêtements sacrés y trouvent leur fin en soi.

Désolée, nous sommes en carême, et il y a un chant d'Alleluia . Bon. C'est pour mieux nous faire tendre à la joie de Pâques. Encore trois bonnes semaines ...

mais tant pis: vive le silence! Un clin d'oeil aux congressistes parisiens du week-end dernier...

 

 

 

A bientôt,

erminig, qui se retire sur la pointe des pieds...tip tip tip tip.....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 21:38

 

P1780456

 

C'est un peu comme une grande côte: surtout ne pas s'arrêter dans son élan.

Je vous envoie donc les patrons de chapes, toujours édités à fin de reproduction pour permettre la confection de ces ornements, dans le BPL, mais qui proviennent originellement des ouvrages rédigés par les Bénédictines de la Rue Monsieur, dopnt vous pouvez trouver des extraits sur le site de ceremoniaire.net.

Les journées étant assez denses cette semaine, vous découvrirez donc les patrons sans trop d'explications, si ce n'est de faire très attention lorsque vous posez le patron avant la coupe à le positionner correctement.
Il faut veiller aux raccords des laizes, surtout pour les damassés.

A vos ciseaux! en vous souhaitant bon courage pour le relevé des patrons des plus courageuses!

Comme pour les chapes, avec l'encolure, il y aura un petit complément sur l'encolure et la confection du chaperon.

 

P1780468

 

et finalement, voici la suite avec quelques détails:

P1780457

 

Pour tracer les cercles, il est possible d'utiliser les grandes règles en plastique, avec perforations pour la pointe de crayon, utilisées pour le patchwork et le matelassage. C'est suffisant pour le chaperon. 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 17:29

 

"Dans la famille 'ornements liturgiques', je demande....la dalmatique! "

Et ce sera le patron-phare de ce premier jour de l'année.

Je préfère profiter de ces quelques jours pour mettre en ligne toute la série, quitte vous écrire ensuite tranquillement un peu plus tard les différentes notices historiques desdits ornements.

Les enfants voient plus souvent les diacres qu'autrefois. nous présentons donc la dalmatique après la nomenclature de base. 

En vêtement miniature, elle est facile à réaliser.

Pour le rite extraordinaire, c'est le même patron qui sera utilisé pour les sous-diacres, les orfrois étant différents.

P1780459

 

et voici une autre chasuble gothique, très facile à tailler pour les ornements miniatures, et qui, en taille adulte, nécessite tout de même un peu d'attention: les carreaux n'étaient pas des carreaux de 10 mais de 11 cm de côté. Cela ne correspond pas à une mesure anglo-saxonne convertie, mais garde en proportion de carreaux régulière pour le patron d'un homme d'environ 1,70m.

pour agrandir ou réduire le patron, les soeurs qui l'utilisaient ne taillaient pas une bordure au-dessus, mais refaisaient un carroyage en agrandissant proportionnellement sans difficulté toutes les plièces. On est loin du Burda ou du Simplicity du troisième millénaire.

Soit un homme mesurant par exemple 1,80m, on applique la règle de trois:

11/17= o,65

0,65X 18 = 11,6

Soyons simples: 11,5 cm  cela devrait être très bien. Si vous faites le carroyage à la main. 
Mais on peut pour un avoir un patron complet, le faire tirer sur machine en appliquant le coefficient d'agrandissement ou de réduction. Vive la modernité. Et la coupe sera toujours impeccable.


Bon, après ces discours et cette petite prise de tête, soyons concrets:

Voici donc le patron avec carreaux de 11cm, tel que coupé par les bénédictines de Belgique dans les années 20, pour les monastères amis. L'encolure et le quart devant sont en pointillés. Ce modèle monastique est avec une pointe assez marquée sur les milieux.

P1780467


A bientôt, avec les modèles de chapes.

Bonne journée en cet an nouveau,

erminig

 


Partager cet article
Repost0
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 06:36

 

 

Et voici une nouvelle série de patrons qui peuvent facilement être taillés pour des habits miniatures pour le catéchisme.

Pour les dames qui consacrent du temps à l'enseignement des enfants, vous pouvez faire un petit tour sur l'album de Picasaweb enregistré sous le pseudo"erminig": vous devriez trouver les clichés qui nous intéressent aujourd'hui.

De toute façon, tailler des ornements miniature est un excellent exercice pour aborder les grands. C'est un petit peu comme ces anciens patrons de Modes et Travaux pour les poupées des années 60. 

Quelques petits trucs (et ... digressions):

- Pour les patrons miniatures, vous pouvez les tailler dans du Bazin. C'est un tissu de coton de très haute qualité, dans tous les coloris, avec des damassés très fins qui parfairont l'ouvrage. Ces tissus se vendent parfois en de très grandes coupes de 6-7 mètres, ce qui ne nous concernent pas, mais peuvent être détaillés dans les magasins d'une célèbre chaîne qui vous vend également des coupes de tissus au poids.

La longueur correspond à la pièce unique envoyée au départ dans un bain de teinture. Le Bazin n'a pas de couture, a l'aspect d'un chintz, de plus haute qualité: le tissu est trempé dans un bain de gomme arabique qui lui confère ce fini. Il se plisse si parfaitement, que l'on pourrait en faire des origamis, mais sans raideur. Quant à le couper, c'est un plaisir! 

En Afrique, les femmes se l'arrachent et sont prêtes à dépenser des fortunes pour se confectionner robes et tuniques dans ce damassé.

Et son succès est tel que les chinois viennent même d'en sortir des contrefaçons sur le marché de Dakar. Quel scandale! Mais la vanité restera sauve: les femmes savent très bien distinguer entre bazin "riche" et bazin "léger". 

Vous pouvez , pour les toutes petites pièces, les tailler dans des serviettes de table vendues à l'unité, en évitant toutefois les damassés "ottomans" avec croissant et étoile, dont le rendu oecuménique serait tout à fais inapproprié...

La grande variété de coloris permet de trouver de beaux violets, ce qui est beaucoup plus difficile dans les tissus de gammes plus ordinaires. 

- vous pouvez, si vous en avez l'occasion, récupérer les chutes de chasubles de prêtres nouvellement ordonnés. Ce qui, comme nous vous le montreront dans les semaines à venir, n'est que perpétuer une tradition.

 

- ces patrons conviennent, bien sûr, à des ornements liturgiques pour adulte, de vrais! 

 

Voici un petit cliché de démonstration: toutes les couleurs liturgiques doivent être présenntées aux enfants , avec leur signification.

Ornement rose, miniature, en bazin et orfrois de soie.(pour les détails concernant la confection du soufflet de la bourse, ce sera pour .... une prochaine fois)


Voici donc le patron du jour:

P1790426

 

Une chasuble romaine, et une gothique.

A vos ciseaux, mesdames!



Partager cet article
Repost0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 09:01

Le patron que vous découvrirez aujourd'hui est le patron de coupe de la soutanelle portée par les enfants de Notre-Dame de Montserrat dans les années 20, avec une petite cotta blanche;

C'est à la fois un document historique, et un simple patron.

Document historiue, dans le sens où l'on s'interrogeait sur l'habit à faire porter aux enfants pour le service de messe.

La soutanelle et la cotta sont proposés comme des vêtements dignes et appropriés, sans trop, ni trop peu.

P1790442

 

P1790443

 

et une petite photo:

P1790441

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 22:09

Pour compléter le patron de la première chasuble, avce la mesure M=1/14, nous vous mettons également en ligne la suite: l'encolure, et la pose des orfrois.

 

L'encolure est bien évidemment plus creusée sur le devant, et son échancrure doit tomber parfaitement.

Les mesures sont toujours à rapporter à la proportion de la chasuble , au niveau des épaules.

 

P1780436

Et pour vous rappeler ce que l'on entend par chasuble elliptique, je ne résiste pas à vous donner ces autres schémas, en guise d'explications et de rappel:

 

P1780435

 

L'ellipse déterminée par les deux cercles autour de l'axe central ne doit pas faire oublier au départ le cercle initial de la chasuble "cloche, qui était ensuite retaillée pour être ajustée:

 

P1780455

 

Je préfère que vous ayez les schémas, qui sont clairs , plutôt que de noyer l'ensemble dans des rapports de lettres et de proportions.
Nous enchaînons avec la pose des orfrois (bandes qui partent de la bande centrale pour former les croix): 

 

P1780437

 

P1780438

L'encolure est au centre, la partie creusée du devant étant en haut.

 

Rubrique à suivre....

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de le-pele-mele-d-erminig.over-blog.com
  • : Pages de tous les jours pendant le séjour à l'hôpital en oncologie pédiatrique, sur les bords de Loire. Pêle-mêle de la vie quotidienne. descriptions relatives à la pédagogie Montessori. Ethique/bioéthique; catholique; anthropologie chrétienne; agriculture biologique / la pomme; broderie/ smocks; petits bricolages, à caractère fortement... pédagogiques; comptes-rendus de lecture; bons plans divers pour mères surmenées; échanges sur l'enfant et la maladie (cardiopathie congénitale et leucémie).
  • Contact

Recherche

Archives